.::. Fidelitas .::.

Le bien règne en maître sur le monde magique... Mais pour combien de temps encore?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Aiedail Volindë Greenleaf

Aller en bas 
AuteurMessage
Aiedail Volindë Greenleaf
7ème année Serpentard
7ème année Serpentard
avatar

Nombre de messages : 13
Age : 27
Age du personnage : 17 ans
Côté coeur : Si tu aimes le feu, que tu n'as peur de te bruler, alors approche ...
Etat d'esprit : Instable ... elle est là où on ne s'y attend pas.
Date d'inscription : 31/12/2007

Personnage à la loupe
Amis/Ennemis: J'aime tout ce que je déteste.
Citation personnelle: Chaque jour est différent.
Particularités: Métamorphomage

MessageSujet: Aiedail Volindë Greenleaf   Dim 13 Jan - 16:49

Des bruits de pas dans un couloir sombre et froid, des talons qui tapent le sol aussi glacial que le vent en Janvier, à la traversée d’une grande porte où les portes étaient tenues par deux hommes, une jeune femme, grande, brune et fine marchait la tête haute, le regard loin, le regard vainqueur, le regard dominant, le regard qui est prêt à tout.
Une démarche assurée, peut-être un peu trop, un physique plutôt avantageux, tel était Aiedail Volindë Greenleaf en ce jour.

Nous sommes dans la Salle principal du manoir des Greenleaf. Au centre, une très grande table en bois massif, sculpté par des gobelins, une acquisition de la famille. Au fond, près de la cheminée, quatre gros fauteuils d’une couleur bronze, une petite table où un service en porcelaine reposait. Trois personnes étaient assises, éclairées par la lueur des flammes. L’une de ces personnes, un homme, buvait sa tasse de thé, une femme au visage froid caressait un chat, un Persan bleu, quand à la troisième personne, un homme barbu, regardait Aiedail arriver, comme s’il s’attendait à sa venue.
Aiedail marchait d’un pas rapide et menaçant. Ses hanches se balançaient au rythmes de ses pas.


- Je peux savoir ce que cela signifie ? Sengwen s’installe dans la chambre d’à côté ?!
- Aiedail, ma fille, ton cousin habitera chez nous le temps que mon frère résoudre une petite affaire. Répondit l’homme qui la regardait.

Aiedail s’avança vers son père, un homme au regard bleu, si bleu qu’on se perdrait dedans. Il avait une barbe et une chevelure très soignée, les quelques rides qu’il avait le rendait plus sage.
Postée juste devant son père, elle ignora l’homme qui buvait du thé, qui n’était autre que son oncle, le frère de son père.
La voix d’Aiedail se durcit, tel une vipère s’apprête à cracher son venin. Son regard était devenu aussi froid que celui de sa mère.


- Jamais je n’ai apprécié qu’on invite quelqu’un ici sans mon consentement. Nombre de fois j’ai était violente avec ceux qui osaient perturber ma tranquillité. Ce n’est pas parce que Sengwen est mon cousin que je lui ferais une fleur
- Tu n’as pas le choix, Sengwen restera là le temps qu’il le faut.

Elle jeta un regard glacial à son oncle, puis à son père. Elle sourit, soudainement.

- Soit Sengwen reste ici. Mais ça ne sera pas mon dernier mot.

Elle se retourna rapidement, puis repartit aussi vite qu’elle était arrivée. Aiedail avait une âme de Diva, elle ne supportait pas qu’on la contredise. Elle faisait tout ce qu’elle voulait, et depuis ses 14 ans, elle avait la manie de faire le contraire de ce que les autres faisaient.
De fort caractère, elle était dominante dans le manoir familial. Fille unique, elle se prenait pour une princesse.
Montant les marches une à une, elle se dirigea vers sa chambre, jusqu’au moment ou elle contourna sa porte de chambre pour la porte suivante. Elle était entre ouverte, elle la poussa violemment, et s’appuya contre le mur.


- Hey gamin ! Ici tu es chez moi, alors que ça soit clair, les pleurnicheries auprès de mon père tu te les gardes sinon je t’envoie dans le parc des Hippogriffes. C’est moi qui décide dans cette baraque, alors tu t’écrases et tu longes les murs quand je suis dans le coin. Je ne veux même pas te voir ou savoir que tu es là, ton existence elle me passe au dessus de la tête. Ton père t’abandonne, et ce n’est pas un orphelinat ici. Et je te préviens, à Poudlard tu fais comme si tu ne me connaissais pas. Est-ce clair ?

Prit de peur, le garçon de 12 ans environ n’osa dire quelque chose.
Il ne valait mieux pas qu’il dise quoi que ce soit s’il tenait à la vie. Aiedail ressortit, et partie pour sa chambre. Elle se positionna devant son miroir. Mettant ses cheveux en bataille. Quelques secondes plus tard, sa chevelure devint rousse et frisé. Quelques taches de rousseurs sur le visage apparurent, ses yeux prirent une teinte verte, et ses lèvres s’affinèrent.
Elle était métamorphomage. Toute petite elle prit conscience de ce que c’était. Elle avait cette faculté par sa mère. Aujourd’hui elle maîtrisait parfaitement ses transformations. Elle changeait très souvent d’apparence, elle n’était jamais satisfaite de son physique.

Aiedail était une femme très froide, mais le trait de caractère qui la marquait le plus souvent était son égoïsme. Ne pensant qu’à elle et sa supériorité elle arrivait facilement à mettre à ses pieds les gens. Ce qui lui a valut un conseil de discipline au Ministère. Lors de ses 13 ans, elle stupéfixa cinq jeunes enfants moldus.
Aiedail se voit comme une rebelle. Elle n’aime pas rester au même endroit, elle bouge tout le temps, change en permanence d’opinion, elle est très instable. Aiedail est là où on ne s’y attend pas. Ce qui en revient à comprendre la raison de son physique changeant perpétuellement.
Elle est la seule à savoir quel est son physique d’origine. Ses parents l’ignorent. Du moins ils l’ont su, mais Aiedail a utilisé un sortilège d’oublie pour qu’elle soit seule maître de ce secret.

Quelques heures plus tard, Aiedail paradait à nouveau dans le manoir familial. Les vacances d’été commençaient à devenir extrêmement ennuyeuses. La jeune femme de 17 ans avait hâte de retourner à Poudlard. Non pas pour y étudier, loin de là. Aiedail n’était pas une élève très sérieuse. Elle choisissait à la carte les matières qu’elle désirait suivre. A quoi bon étudier, elle savait déjà tout de la magie par son père. Son avenir ? Elle n’en avait aucune idée. Elle avait encore un an pour y réfléchir, ce n’était pas si urgent que cela.
Mais elle se voyait dans un métier ayant de l’importance, qui donne une bonne image de soit aux monde sorcier.

Au coin d’un couloir, elle croisa l’elfe de maison, Bryna, un plateau à la main. Une canne posée contre un mur. L’Oncle Gorthaur n’aurait pas dû la laisser traîner là. La jeune femme en profita d’avoir cet objet sous la main pour donner un coup à l’elfe de maison habillée pitoyablement avec des vieux draps.


- Bryna ! Au lieu de ne rien faire, apporte-moi une tasse de thé ainsi que des biscuits fourrés au chocolat. Et je les veux chaud. Et tout de suite ! Dans le petit salon.
- Bien mademoiselle.

Continuant son chemin, elle retrouva dans le petit salon habillé de couleurs sombres. Un fauteuil dans le fond, avec un chaton. Un persan noir aux yeux bleus.
Elle le prit dans ses bras et s’installa sur le fauteuil, en croisant les jambes.


* Mais qu’est ce que fait Bryna pour mettre autant de temps. Cette elfe de maison est incapable. *


Mais la voilà qui arrivait. Courant presque, manquant de se casser la figure sur le tapis. Aiedail prit sa tasse de thé, sans dire un mot.
Elle aimait voir cette créature lui obéir, tout comme chaque personne. La seule personne qui arrivait à avoir du pouvoir sur elle était son père.
Regardant à travers la fenêtre, le soleil tapait dans le jardin. D’ici quelques jours elle retournerait à Poudlard. Elle retrouverait le train-train quotidien d’enquiquiner son monde. D’exaspérer les gens, autant les élèves que les profs. Elle prendrait un malin plaisir à jouer avec les gens comme les petites filles jouent à la poupée.

Tel est Aiedail Volindë Greenleaf, une jeune femme machiavélique qui aime jouer avec les gens jusqu’à ce qu’ils souffrent. Elle se montre droite, parfaite et sans faiblesses. Elle est la reine du mensonge.



Hors Jeu :


Prénom : Hum ... Anne-Charlotte
Petit surnom? : Purd', Purdey (à cause d'un perso que je joue depuis très longtemps), AC, Anne-Cha', après c'est du privé Wink
Âge : 16 ans
Depuis quand faites-vous du RP? : 2 ans et demi, presque 3 ans
Comment avez-vous connu le forum? : par Alexander Mark Cohen Razz
Que pensez-vous du design? : Chouette, rien à dire dessus pour le moment ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Choixpeau Magique
Le Grand Répartisseur Tout Puissant
avatar

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 28/12/2007

MessageSujet: Re: Aiedail Volindë Greenleaf   Dim 13 Jan - 17:11

Hummmm...

Caractère bien trempé, regard à glacer le sang d'une licorne...

Je dirais.....

SERPENTARD !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiedail Volindë Greenleaf
7ème année Serpentard
7ème année Serpentard
avatar

Nombre de messages : 13
Age : 27
Age du personnage : 17 ans
Côté coeur : Si tu aimes le feu, que tu n'as peur de te bruler, alors approche ...
Etat d'esprit : Instable ... elle est là où on ne s'y attend pas.
Date d'inscription : 31/12/2007

Personnage à la loupe
Amis/Ennemis: J'aime tout ce que je déteste.
Citation personnelle: Chaque jour est différent.
Particularités: Métamorphomage

MessageSujet: Re: Aiedail Volindë Greenleaf   Dim 13 Jan - 17:16

Héhé ...

Par contre, est-ce que le fait qu'Aiedail est métamorphomage est validé ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Choixpeau Magique
Le Grand Répartisseur Tout Puissant
avatar

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 28/12/2007

MessageSujet: Re: Aiedail Volindë Greenleaf   Dim 13 Jan - 17:37

Je vais en parler avec les autres admins. Mais je pense que ça ne posera pas de problème. Je te tiendrai au courant par MP I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aiedail Volindë Greenleaf   

Revenir en haut Aller en bas
 
Aiedail Volindë Greenleaf
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Legolas Greenleaf || Un soleil rouge se lève...
» Thranduil Greenleaf ~ The Great Elvenking -Prochaine Partie-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.::. Fidelitas .::. :: Avant Tout... :: La Cérémonie de Répartition :: Fiches Acceptées-
Sauter vers: