.::. Fidelitas .::.

Le bien règne en maître sur le monde magique... Mais pour combien de temps encore?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ll Ayleen Pelham ll

Aller en bas 
AuteurMessage
Ayleen Pelham
5ème année Gryffondor
5ème année Gryffondor
avatar

Nombre de messages : 10
Age : 27
Age du personnage : 15 ans
Date d'inscription : 27/12/2007

Personnage à la loupe
Amis/Ennemis:
Citation personnelle:
Particularités:

MessageSujet: ll Ayleen Pelham ll   Ven 28 Déc - 18:41

Prénom : Laetitia
Petit surnom? : Tashou I love you
Âge : 16ans&demi
Depuis quand faites-vous du RP? : Environ un an et demi ^^
Comment avez-vous connu le forum? : Par Inès langue
Que pensez-vous du design? : Waaaw
Déjà quatre ans ... quatre ans qu'elle était entrée à Poudlard. Et voilà qu'elle rempilait pour une année. La nouvelle cinquième année était assise à la table de sa maison, les yeux flous et distants, perdue dans ses pensées. Comme chacun pouvait le voir, Ayleen, c'était là le prénom de la Miss, était on ne peut plus attentive à la cérémonie de la répartition. Tandis qu'un premier année d'aspect pataud coiffait le choixpeau sur sa tête, elle, elle se demandait quand est-ce qu'elle pourrait enfin manger. De là où elle se trouvait, Ayleen avait pleine vue sur le vieux choixpeau rabougri. Lorsqu'il cria « Serdaigle » et qu'un tas d'applaudissement retentirent, la jeune fille eu une brusque envie de se jeter sur l'objet et de lui tordre le cou. Si, bien évidement, il avait un cou. Tsss, toute façon à quoi est-ce que cela servait de regarder tous ces mioches braillards, la morve au nez, s'asseoir sur un tabouret, et attendre de se faire répartir en chialant presque. Enfin, quel besoin ils avaient de lui faire subir la vue de ce spectacle répugnant ? Sa répartition à elle, avait été bien plus intéressante. En moins de quelques secondes, le Choixpeau avait crié sa maison. La pauvre Ayleen avait l'impression qu'a chaque morveux, il mettait encore plus de temps que pour le précédent. La patience n'était pas vraiment le fort de la jeune fille. En plus elle avait faim. Alooors viiiite ! Malheureusement pour Ayleen, la cérémonie venait à peine de débuter. Elle n'avait plus d'autre choix que d 'attendre. Quel mot horrible, attendre, vous ne trouvez pas ?

Flash Back

"Pousses toi, c'ma place !"

Un peu éberluée par tant d'audace de la part de ce petit roux à lunettes, Ayleen fit un tour sur elle même avant de retrouver sa stabilité. Il l'avait bousculé. Pour avoir une place dans une embarcation en bois. D'accord. Les gens étaient vraiment bizarres parfois. La jeune fille se contenta de fusiller l'irrespectueux du regard, avant de tourner la tête de droite à gauche, à la recherche d'une autre place. Soit. Toutes les embarcations semblaient déjà complètes sauf celle du rouquin. Merlin, pourquoi est-ce que tout le monde était contre elle ? Elle n'allait quand même pas devoir ... a-r-g-h. Si, elle allait devoir. En essayant de ne pas croiser le regard de celui qu'elle avait intérieurement qualifié de futur plouc du château, la petite fille s'installa à côté de lui et le plus loin possible en même temps. Cherchez l'erreur. Elle ne tarda pas à être rejoint par d'autres élèves, qui lui paraissaient plus normaux. Néanmoins elle ne fit pas l'effort de retenir leur visage, après tout, une fois répartie, elle les reverrait sûrement jamais. Enfin, ils arrivèrent. Enfin, elle put poser pied à terre. Et enfin, pour la première fois, elle se réjouit de passer les sept années à venir à Poudlard. Tandis que toute la petite troupe avançait en s'émerveillant de ci et de ça, Ayleen était plongée dans ses pensées. Elle savait qu'elle allait se faire répartir par un chapeau, et non pas en combattant un détraqueur ou un troll comme elle l'avait entendu dans le Poudlard Express. Sa grande soeur, Maya, lui avait raconté que ce chapeau, on lui poserait sur la tête et qu'ensuite il la répartirait en fonction ... De certains critères dont elle ne pouvait lui parler. Quels critères ? L'intelligence ? La beauté ? Que ceci était stupide. Regrouper des gens parce qu'ils ont quelques choses en commun. N'était-ce pas mieux de laisser faire le hasard ? Décidément, les adultes ont des idées quelques peu bizarres parfois.

Ayleen Pelham, onze ans, fille cadette d'une famille où la gente féminine règne en maître depuis des années. En effet, à part son père et le chat de la maison, Enyd, peu de Pelham pouvait se vanter d'être des hommes. Ayleen avait deux soeurs, deux grandes soeurs. Ces dernières, étaient passé depuis belle lurette par la case Poudlard. Et la petite s'en félicitait secrètement. Elle n'avait aucune envie d'une nounou à Poudlard. Beurk. Déjà à onze ans, Ayleen savait ce qu'elle voulait. Surtout ce qu'elle ne voulait pas en fait. Elle ne voulait pas d'une Maya collée à ses basques en train de commérer sur les autres élèves, ou d'une Maudelia lui demandant si elle avait bien finit ses devoirs. D'ailleurs en parlant de devoirs. C'était en option hein ? Parce qu'Ayleen, elle avait horreur de travailler. Bon, d'accord elle se forçait à suivre un minimum en cours, mais les devoirs alors ... La petite avait toujours eu une sainte horreur de faire ses devoirs et ce n'était pas parce qu'elle entrait à Poudlard que cela allait changer. Paresseuse ? On peu dire ça. Sauf qu'avec elle, cela en revient à de la paresse sélective. Pour les bêtises par exemple. Là, elle n'était pas la dernière. C'était cela qu'elle devait dire au choixpeau ? « Bonjour je m'appelle Ayleen, j'aime pas travailler, mais j'aime faire des bêtises ? ». Tsss, sur qu'il lui rirait au nez. Non, elle devait plus travailler son texte. Genre « Bonjour, je m'appelle
Ayleen. Dans ma famille, on m'a toujours dit que peu importe dans quelle maison j'irais, du moment que je pourrais être fière de ce que j'accomplirais, bah, ce n'était pas important. Sauf que si tu pouvais éviter de me mettre dans la même maison que le plouc à lunettes de tout à l'heure, ça m'arrangerait. Nen, j'dis ça moi, c'est pour lui hein. Parce que passer sept ans dans la même maison qu'une fille qui s'est juré de se venger de vous, bah ça doit pas être très agréable. Après c'est toi qui vois. Sinon, j'ai pleins de qualités. Bon d'accord pas tant que cela. Le travail et moi ... Bah c'est pas trop ça. Des fois aussi, j'ai tendance à m'énerver. Très vite. C'pour ça, je préfère assurer, pour la survie du p'tit rouquin. » Boarf. Avec ça, il la prendrait pour une associable. Autant ne rien dire. « Sinon Monsieur le choixpeau ça compte le physique pour la répartition ? Genre tu mets les blondes d'un côté, et les bruns de l'autre ? Si ça peut t'aider, moi je suis blonde. J'ai les cheveux assez épais, d'ailleurs c'est une torture le matin. Mes yeux ... Maya dit qu'ils sont très jolis. Sauf qu'elle a les même que moi et que Maya ... bah elle est quand même assez narcissique, donc faut pas prendre tout ce qu'elle dit au pied de la lettre. Pour moi, mes yeux ils sont bleus, c'est tout. Rien ne les diffère des yeux de la fille là bas, la brune. La taille ? Bahhh, j'suis ni trop petite, ni trop grande. Ni trop mince, ni obèse. C'est sur, ça t'aide hein. Bah désolé, mais je suis assez ... Banale comme fille. Bon, on va dire que le physique y compte pas d'accord ? »

"AYLEEN PELHAM !"

Enfin à elle. La petite s'avança et enfonça le choixpeau sur sa tête. A peine l'eut-elle fait, qu'un énorme cri retenti dans ses oreilles. Dé...déjà ? Mais elle n'avait même pas eu le temps de lui sortir son beau discours. Pouarf. C'était vraiment de l'arnaque.

Fin du Flash Back

Un troll. Deux trolls. Trois trolls. Celui qui a dit que compter les trolls aidait à faire passer le temps est un menteur. Ayleen soupira d'un air las. Décidément, elle n'avait pas changer depuis son entrée à Poudlard. Si le temps l'avait quelque peu assagit et que les bêtises, elle n'en faisait guère plus, la patience et le travail, elle n'avait pas appris. Et n'apprendrait sûrement jamais. Mais il y en avait des tas, des personnes comme elle. Banale, voilà comment était Ayleen.

"Bah enfin !!! J'ai cru que j'allais mourir de faim moi."

Un rouquin à lunettes venait de s'exclamer, le fameux plouc qui n'avait pas baissé en grade au fil des années, sous l'oeil noir de la jeune fille. Soudainement celle-ci réalisa le sens de ses paroles. Manger ? Eh oui, la cérémonie était belle et bien finie. Tandis qu'elle enfournait une première fourchette d'haricots, la jeune fille se promit que cette année, cela changerait. Cette année, elle ne serait plus Ayleen la fille banale. Plus facile à dire qu'à faire.


Dernière édition par le Sam 5 Jan - 0:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Choixpeau Magique
Le Grand Répartisseur Tout Puissant
avatar

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 28/12/2007

MessageSujet: Re: ll Ayleen Pelham ll   Ven 28 Déc - 19:40

Bienvenue parmi nous chère demoiselle!!! Jolie fiche!!! =)

Je vois en vous des qualités dont vous n'avez pas encore conscience... Une seule maison pourra vous apporter des réponses et vous permettre de vous épanouir!!!
GRYFFONDOR!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
ll Ayleen Pelham ll
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Parce qu'on aime bien sniffer de la farine - Astrid & Ayleen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.::. Fidelitas .::. :: Avant Tout... :: La Cérémonie de Répartition :: Fiches Acceptées-
Sauter vers: