.::. Fidelitas .::.

Le bien règne en maître sur le monde magique... Mais pour combien de temps encore?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Errante

Aller en bas 
AuteurMessage
Enkelis Taitelijan

avatar

Nombre de messages : 71
Age : 27
Age du personnage : 25 ans
Côté coeur : Célibataire
Etat d'esprit : Totalement perdue et dépassée par les événements.
Date d'inscription : 30/12/2007

Personnage à la loupe
Amis/Ennemis: Aucun
Citation personnelle: ^^
Particularités:

MessageSujet: Errante   Mer 2 Jan - 0:09

[Excuse c'est pas super long et super bien... Pour la blessure c'est que superficiel alors me transformerai pas si jamais tu t'en sers dans le rp]

    Le symbole de la resistance et du bien. Enkelis se trouvait devant. C'était la statue de Harry Potter. Une guerre qu'elle n'avait pas connue, et puis pourquoi se battre ? Les pensées d'Enkelis Taitelijan étaient embrouillées, floues. Elle avait transplané plusieurs fois et elle avait fini par arrivrer ici. Là. Là-bas. Que s'était il passé pour qu'elle soit dans cet état ? Errante dans les rues, oubliant presque son nom ? Soignez les bêtes et elles vous attaquent. Et pourtant c'était son métier, soigner les animaux. Cette fois ci, c'étaient une bande de harpies qui l'avaient pousuivie, bientôt rejointes par une meute de loups-garous. Elle avait couru, longtemps, sans savoir où elle était. Et puis, deux minutes de répit à peine. Elle pensait les avoir semés. Elle s'était arrêtée pour transplaner, toujours dans la panique la plus totale. Prise de tremblement, impossible de se concentrer et puis le calme refit surface. Légérement surface, le coeur de la jeune femme battait toujours à tout rompre, et ses jambes ne manqueraient pas de flancher sous son poids. Ce fut ce moment qu'elle choisi pour attaquer. La bête, le loup garou.

    D'habitude Enkelis ne perdait pas son calme lorsqu'elle était poursuivie, et là un présentiment s'était fait sentir. Et il s'était accompli. Elle avait été mordue par un loup garou, elle allait devenir l'un d'entre eux. Quelle horreur ! Comme si elle n'avait pas assez sur les épaules comme ça ! Elle s'était faite mordre et avait réussit à transplaner juste aprés. Comment elle avait réussi elle ne le savait pas. Elle avait transplané dans uen foorêt. Non plus de forêt, elle retransplana. Une ville pleine de monde, et des moldus en plus ! Enkelis se cacha dans une ruelle deserte et transplana à nouveau, après avoir subit les moqueries de moldus qui la voyaient passer avec une robe et une cape... Transplanage encore. Elle transplana encore six ou sept fois avant d'être satisfaite. Elle avait atterit sur une colline. Où était elle, aucune idée, mais c'était calme. Elle regarda autour d'elle. Au loin on pouvait aperçevoir un petit village éclairé par des réverbères et le clocher d'une Eglise pointait entre les toits des maisons. Personne aux alentours, Enkelis se laissa tomber à genoux dans l'herbe. Et là elle laissa éclater sa rage et sa peur dans un hurlement déchirant le crépuscule. Les larmes coulèrent sur ses joues blanches et elle sanglota ainsi, recroquevillée sous la neige qui s'était mise à tomber. Elle resta ainsi pendant un certain moment, elle ne savait pas combien de temps. Puis, lorsqu'elle fut totalement calmée, enfin autant qu'elle pouvait l'être, elle se releva. Ses yeux étaient secs, mais son esprit toujours flou et hagard. Ses mains tremblaient toujours mais cela ne l'empêcha pas de sortir de son sac en peau de dragon un morceau de tissus blanc et une fiole. Les premiers secours en attendant de rentrer "chez elle". Elle essuya la plaie et transplana à nouveau.

    C'est ainsi qu'elle arriva devant cette statue, totalement perdue. Elle était plongée dans ses pensées, se demandant ce qu'elle allait faire, lorsqu'elle entendit un bruit derrière elle. Elle se retourna vivement, baguette brandie dans l'obscurité.


    - Qui est là ?


Dernière édition par le Mer 2 Jan - 16:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Errante   Mer 2 Jan - 2:02

L'école de Dumstrang, l'école de Beauxbatons, bien entendu Poudlard, le Ministère de la Magie ainsi que l'Hôpital Sainte-Mangouste, ces lieux là n'avait aucuns secrets pour Silvio qui les avait tous explorés. Chacun d'entre eux représentaient à merveille le monde caché et inconnu des Moldus qu'incarne la sorcellerie. Dans son carnet de visite, il n'en manquait qu'un seul à l'appel, en effet le mythique village de Godric's Hollow ainsi que la statue de Harry, le cimetière et la trés célèbre résidence des Potter qu'il contenait lui était encore étranger.

Silvio était doté d'une curiosité sans faille et d'une obsession à connaître tout ce qu'il ignorait l'eût grandement aidé à combler ses lacunes. Débarqué fraichement d'Italie, il se remit rapidement au travail pour obtenir ce précieux temps libre qui lui permettrait d'entreprendre un bref voyage au Sud-Ouest de l'Angleterre. Il dut consacrer toute son aprés-midi pour achever la rédaction des programmes scolaires pour toutes les années auquelles il enseignera à la rentrée.

La directrice lui permit d'établir ce voyage sans qu'il n'ait du trop insister. Il prépara son sac qu'il ne remplit trés faiblement, il n'avait l'intention de n'y séjourner seulement que pour une durée au maximum de deux jours, la rentrée approchait à trop grands pas à son goût, lui qui l'attendait avec impatience une semaine plus tôt lorsqu'il était en Italie. Il se mit en quête d'une carte du pays pour bien localiser sa future destination. Il prit soin de bien vérouiller ses apartements, dit aurevoir au personnel et enfin transplana, on pouvait entendre d'une distance assez un proche un léger bruit qui signifiait qu'il n'était plus là.

Le paysage était magnifique, le soleil rayonnait de milles couleurs, les arbres étaient majestueux et débordaient de feuilles, ce qui était totalement le contraire durant l'hiver. Silvio remarqua que ce village était spécialement habité par des personnes d'âge avancé. Les lieux étaient propres et calmes, l'air était serein, le vent était doux. Même si c'était encore trés tôt pour qu'il n'y pense, il se suggèra ces endroits pour ses derniers jours.

Tout d'abord, il s'en alla vers le famaux cotage, il en fût déçu, mais ému lorsqu'il pût lire la pancarte accrochée certainement par des sorciers qui ont du être en deuil aprés l'instant tragique. Il n'y resta qu'une seule heure, à son tour il écrivit un message avant de deserter les environs : "Dommage que je n'ai pas eu la chance de vous connaitre, votre tragédie est désormais vieille, mais restera éternelle." Ensuite, il se dirigea vers le cimetière, un endroit hanté d'aprés les livres qu'il a lu. Arrivé en ces lieux, il n'en constata rien, mais ressentit la tristesse auprés des gens, qui eux rendaient visite à leurs défuntes connaissances. De même, il alla voir la tombe des Potter et y déposa des fleurs, il en fit de même pour les célèbres Dumbledore. "Tant j'aurais aimé être sous les ordres d'Albus."songeait'il. Silvio rendait casiment visite tous les jours à la Tombe Blance qui était érigé au Château.

Il avait décidé de garder le meilleur de la fin, qui allait arriver quand soudain il fit volte-face lorsqu'il entendit "Qui est là".


_Je suis là, avec les mêmes intentions que vous je suppose, je suis venu honnorer le grand Harry Potter, ce jeune sorcier qui a su faire tomber un gigantesque. J'étais curieux à son égard, je me suis donc rendu ici, mais d'abord j'ai visité les locaux, entre autres : La maison des Potter ainsi que le cimetières. Je m'attendais à en être autant ému quand j'aurais vu cette statue mais j'ai été dérangé par votre question à laquelle je vais de bonne grâce répondre. Je suis Silvio Da Vinci, j'enseigne les sortilèges et enchantements à l'école de sorcellerie Poudlard.
A présent je vous renvoie la question et en désire une réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Enkelis Taitelijan

avatar

Nombre de messages : 71
Age : 27
Age du personnage : 25 ans
Côté coeur : Célibataire
Etat d'esprit : Totalement perdue et dépassée par les événements.
Date d'inscription : 30/12/2007

Personnage à la loupe
Amis/Ennemis: Aucun
Citation personnelle: ^^
Particularités:

MessageSujet: Re: Errante   Mer 2 Jan - 16:53


    La réponse était froidement calme. A cause de son état, Enkelis ne compenait pas comment on faisait pour être aussi zen. Alors qu'elle, d'habitude était d'un calme effrayant... Les deux personnages semblaient totalement opposés, à ce moment là. Elle baissalentement sa baguette.

    Honorer le grand Harry Potter. Elle n'honorait personne ! Elle n'honorerait jamais personne. Elle ne croirait en aucun dieu non plus. Elle était consciente de ce qu'avait fait cet homme, mais elle restait sans avis. Elle n'avait pas de camp, donc pour elle pas de deception quant au vainqueur, et pas de joie non plus. Elle avait juste l'impression d'être en dehors de ce monde là. En effet elle avait toujours veillé à rester à l'écart depuis ses 20 ans. Elle ne savait pas ce qu'il se passait ici désormais. C'était comme si elle était débarquée d'une autre planète et ne connaissait pas son histoire. Enfin socialement parlant, car Enkelis avait beaucoup voyagé. Cependant ce n'était pas une associable non plus, elle était toujours polie et chaleureuse en temps normal. Là elle était encore en état de choc, son bras saignait toujours malgré la potion utilisée et le linge blanc quiservait de garrot.


    - Enkelis Taitelijan, répondit elle.


    Elle retira le linge, pointa sa baguette dessus et le linge retrouva son blanc d'origine, débarrassé du sang qui le couvrait. Elle entreprit alors de le ratacher mais n'y arriva pas. Elle se contenta donc de le tenir dans la main, le bras pendant contre son flanc. Elle s'assit sur une pierre qui décorait la place, une grosse pierre. Elle ne voulait pas montrer que ses jamabes flechissaient presque sous elle, mais les ueur sur son front ne manquerait pas de la trahir. elle s'essuya alors le front avec le linge. Elle leva ensuite les yeux vers l'homme, Silvo Da Vinci, le regard un peu trouble. Un faible sourire sur le visage elle dit :


    - Je cherchais un endroit calme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Errante   Mer 2 Jan - 17:20

Ainsi donc, cette jeune femme qui devait casiment avoir son âge recherchait un endroit calme, cette réponse l'étonna enorémement, cette statue réunnissait des dizaines de dizaines de sorciers par jours, il en était la preuve. Il se demandait cependant comment les Moldus réagissait quant à cette effigie dont ils ne se doutaient certainement pas de son immense sens. Finalement, se reposer aux environs de cette oeuvre magnifique et exiger la détente et le silence n'était pas une idée trés lumineuse de sa part. Il ne lui fit pas la remarque, de peur de l'offenser.

Cette jeune femme parraissait fatiguée et troublée et surtout triste, cela devait être dû à sa blessure qu'elle tentait tant bien que mal de dissimuler. A l'idée d'honnorer, en l'occurence Harry Potter, elle donna l'impression d'être insultée et rabaissée. Il s'approcha nettement d'elle, de telle sorte qu'ils se retrouvèrent presque l'un en face de l'autre. En fin de compte, la plaie n'était pas monstrueuse mais assez étrange, une morsure de loup garou pensa t'il avec un air compréhensif. Il en deviendrait beaucoup plus amer, une attaque de ce genre lui interdirait d'enseigner. En bon homme qu'est Silvio, il lui apporta sa présence et son aide. Il lui demanda son avis en espèrant qu'elle serait aussi facile à convaincre que la plupart de ses collaborateurs. Il s'agenouilla devant elle, l'aspect franc et lui dit :


_Depuis quand, depuis quand avez vous été mordue ? Si la plaie est récente, je peux vous aider, j'ai déjà eu des cas tels que vous, ne vous laisser pas prendre par la pannique et la peur, mais laissez moi vous aider. La prochaine pleine Lune est dans trois semaines, vous possédez encore un peu de temps et surtout un peu d'espoir.
Revenir en haut Aller en bas
Enkelis Taitelijan

avatar

Nombre de messages : 71
Age : 27
Age du personnage : 25 ans
Côté coeur : Célibataire
Etat d'esprit : Totalement perdue et dépassée par les événements.
Date d'inscription : 30/12/2007

Personnage à la loupe
Amis/Ennemis: Aucun
Citation personnelle: ^^
Particularités:

MessageSujet: Re: Errante   Mer 2 Jan - 18:31


    Da Vinci s'approcha d'elle et l'observa. Enkelis ne le regardait pas directement, son regard s'était porté sur le sol et elle voyait flou. Soudain elle le vit s'agenouiller et il lui parla. Il lui demanda depuis combien de temps elle avait été mordue et il lui propsa de l'aider. Selon lui elle ne devait pas céder à la panique ni à la peur. Elle avait encore du temps et un peu d'espoir. Au mot "espoir", Enkelis leva son regard vers lui. L'espoir, c'était la seule chose qu'elle avait besoin d'entendre et il venait de lui dire qu'il y en avait encore. Cela la calma un peu et elle lui sourit à nouveau tandis qu'une larme coulait sur sa joue. C'était bête de pleurer comme, elle se sentait parfaitement stupide, elle qui n'était jamais comme ça : aussi faible. La vie l'avait endurcie pourtant ! Pourquoi n'avait elle n'avait pas gardé son sang froid, comme à son habitude ? Peut être que c'était la fatigue acerbée qui l'enveloppait qui lui avait fait perdre tous ses moyens. Elle essuya la larme.

    - Merci, dit elle.

    Elle resta un moment immobile et continua :


    - Je ne sais pas depuis combien de temps je suis là... J'ai pas arrêté de transplaner avant d'atterir ici, je ne sais même pas où je suis exactement !

    Elle leva les yeux vers la statue. Oui elle savait qu'elle se trouvait devant ce symbole mais elle ne avait pas où il se situait. En Angleterre ça c'était sûr, car l'homme lui avait parlé en Anglais. Mais elle, elle venait tout droit de Finlande. Ca faisait un bout tout de même... La voix de la jeune femme ne tremblait presque plus. Elle même s'était détendue. Elle ne savait pas pourquoi, mais cet homme devant elle avait réussi à la calmer. Il était rassurant dans sa manière d'être et sa façon de parler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Errante   Mer 2 Jan - 19:44

_Mais de rien, mais de rien, c'est tout à fait normal, étant un homme tel que je suis qui a de grosses reponsabilités durant chaque instant, il est tout à fait normal que je me sente concerné par une personne telle que vous qui soit dans le souci. lui dit'il en affichant un sourire des plus radieux. Des morsures de loup garou, il m'est arrivé maintes fois d'en soigner quand je m'occupais de l'infirmerie. Et jamais mes patients ont soufferts d'une pleine Lune. Rares sont les sorciers qui y parviennent, considérez vous comme chanseuse trés chère, car rares sont ceux qui en sont capables.
Pour répondre à votre question, nous sommes effectivement en Angleterre, au Sud-Ouest dans le mythique village qu'on nomme Godric's Hollow, les plus grands sorciers de tous les temps y ont vécu. Il est temps que je cesse la discussion et que je me mette à vous guerrir, il serait dommage que vous vous transformiez.

Il s'éloigna un peu d'elle pour ôter son veston noir en laine que sa charmante mère lui avait tricoté durant l'été. Malgré le soleil qui rayonnait, il y avait beaucoup de vent. Il était à présent en chemise qui elle, était bleue, la couleur de Rowena, il se tira les manches et il allait soigner cette blessure. Il retira de son épaule son sac qui pesait assez lourd, il prit à l'intérieur une petite fiole qui contenait un sérum bien plus efficace que le Tue-Loup mais beaucoup plus difficile et plus long à fabriquer que le Polynectar. Enfin, il sortit sa baguette magique de la poche de son pantalon de couleur sombre en velour. Elle mesurait 31.5 cm et était faite de bois d'If, elle dissimulait en son intérieur un poil de Licorne. La fils du célèbre Grégorovitch lui avait construite puis vendue à ses 11 ans. Il avait vécu tant de choses avec elle pensa t'il, il ne pourrait jamais s'en séparer, même contre la Baguette de Sureau, qui avait peu de valeur par rapport à la sienne. Il ouvrit délicatement la petite bouteille et s'approcha du mieux qu'il pouvait de la plaie, il versa avec grandes précautions des fines gouttes de ce remède miracle. Rares étaient les sorciers qui en connaissaient l'existance, d'autant plus ceux qui prétendaient ou savaient l'élaborer. Ce remède bien que bienveillant était un soin trés rude et peu affectueux, surtout pour les demoiselles pensait t'il, il en fût abasourdi quand il vit que Enkelis restait sans réactions. Puis, quelques minutes plus tard, on pouvait observer la création de fumée aux abords de la blessure, on pouvait voir le médicament agir à vue d'oeil, l'organisme rejetait totalement le venin nocif qui provenait des crocs des immondes bêtes. Il en était satisfait, cela signifiait donc qu'elle était tirée d'affaires. Il s'approcha d'autant plus d'elle, cette fois-ci baguette à la main, il marmonna diverses incantations et la fissure ancrée dans la peau se referma aussitôt. Il lui adressa une brève caresse sur l'endroit où était la blessure, cet endroit était de nouveau lisse et doux.Il se releva, sa tâche terminée et remis ses affaires qu'il avait retirée et déposa avec précautions la fiole dans le sac, comme si il s'agissait d'un trésor. Il reposa également sa baguette dans la poche de son pantalon qui était alors vide.

_Considérez vous comme sauvée, vous ne deviendrez jamais une si ideuse créature, vous êtes guérrie.
Revenir en haut Aller en bas
Enkelis Taitelijan

avatar

Nombre de messages : 71
Age : 27
Age du personnage : 25 ans
Côté coeur : Célibataire
Etat d'esprit : Totalement perdue et dépassée par les événements.
Date d'inscription : 30/12/2007

Personnage à la loupe
Amis/Ennemis: Aucun
Citation personnelle: ^^
Particularités:

MessageSujet: Re: Errante   Mer 2 Jan - 20:56

    Da Vinci lui parla à nouveau, encore de cette voix calme et assurée. Il lui dit que c'était normal qu'il se sente concerné, et Enkelis comprit qu'il travaillait à un moment dans une infirmerie et il lui affirma qu'aucun de ses patients n'avait souffert d'une morsure de loup garou. selon lui rares étaient les sorciers capables de cela et elle devait se considérer chanceuse. Enkelis n'en doutait pas. Elle ne savait même pas qu'on pouvait guérir ces blessures avant qu'il ne le lui dise... Chanceuse, elle savai tqu'elle l'était, elle avait même du mal à croire qu'il était possible de la soigner. Ensuite il lui expliqua où ils étaient. En angelterre, Godric's Hollow. Pourquoi n'avait elle pas deviné ? A Poudlard on lui avait maintes fois parlé de cette ville ! Mais après tout, il pouvait y avoir des statues de Potter n'importe où dans le monde, il était connu de partout...
    Enkelis regarda Silvio Da Vinci s'éloingeret le vit revenir habillé d'une chemise bleue et tenait à la main une fiole dans laquelle se trouvait un liquide dont elle ne reconnu pas l'origine. Certainement un remède. "Dieu merci". Ne pas oublier les guillements, car cela restait une expression pou elle. Comme dit plus haut, elle ne croyait ne aucun dieu. En fait elle avait arrêté de croire en quoi que ce soit, en elle y comprit, depuis un moment. L'homme devant elle fit couler quelques goutte sur la plaie et Enkelisle senti agir. Elle sentit son sang bouilli en elle et elle vit le venin resortir de la plaie. Ce n'était pas une sentation agréable mais il valait LARGEMENT mieux ça que devenir un loup garou ! Elle observa donc l'effet du sérum en silence, sans bouger un sourcil, et avec une certaine admiration tout de même. Ensuite il sortit sa baguette et Enkelis l'entendit murmurer. Elle ne doutait pas qu'il s'agissait de formules et puis, son son oeil ébahit, elle vit la blessure se refermer. Elle n'en revenait pas ! Elle sentit Da Vinci passer sa main là où la plaie se trouvait un instant auparavant, puis elle observa son bras avec stupéfaction. Elle écouta l'homme devant elle lui dire qu'elle était sauvée et qu'elle ne se transformerait pas. Elle lui saisit les mains et lui dit :


    - Merci, je ne sais pas comment vous remercier, vraiment...

    Elle restait sans voix devant ce qu'il venait de faire pour elle. Elle était, bien éviemment, remplie d'une immense reconnaissance à son égard. Aussi elle se sentait démunie face au fait qu'elle ne pouvait pas le remercier comme il se devait. Il aurait fallu qu'il soit en danger de mort pour payer sa dette et, heureusement pour lui, il ne semblait pas attaqué par une vingtaine de monstres à ses trousses. Elle se releva.


    - Permettez moi de vous offrir un café, ou un Whisky Pur Feu, enfin ce que vous voulez, je vous dois au moins ça ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Errante   Mer 2 Jan - 21:11

_Vous n'êtes pas obligé de me remercier autant, en revanche, si je n'avais rien fait, vous auriez pu m'en vouloir toute votre vie. plaisanta t'il.
Comme disait et dit toujours mon père, car "dieu merci" il est toujours envie : "Tout travail mérite salaire", donc j'accepte en guise de rémunération de venir prendre une café, car je ne bois que trés rarement d'alcool, je dois pouvoir être sobre à tout moment.
Au fait je plaisantais, je serais ravi de boire quelque chose en votre douce et agréable compagnie.
lui dit'il en souriant.

Elle était à présent relévé, il avait une bonne tête de plus qu'elle, son visage n'était plus couvert de tristesse mais de joie et d'espoir, c'est ainsi qu'il se rendit compte que cette femme lui était trés familière. Se seraient'il rencontrés à Poudlard, aprés tout, ce n'était pas impossible, il avait casiment le même âge. Il la contempla de plus belle et s'aperçut qu'en effet il connaissait bel et bien cette demoiselle dont il avait sauvé la vie et avec qui il allait prendre un café.

_Excusez moi, mais à quelle maison êtiez-vous à Poudlard ? Et durant quelle période y êtiez-vous, j'ai la certitude de vous connaitre et de vous y avoir déjà vue.

Avant qu'elle n'est pû répondre, Silvio lui désigna la route à prendre pour boir ce café, pendant sa promenade de toute à l'heure, il avait eu l'occasion de voir de nombreux pubs, ils parlèrent de tout cela en chemin. En les observant tous les deux marcher et discuter, on aurait cru voir un couple. Alors qu'il ne se connaissait que depuis quelques minutes, peut-être plus si ses pensées venaient à se confirmer....
Revenir en haut Aller en bas
Enkelis Taitelijan

avatar

Nombre de messages : 71
Age : 27
Age du personnage : 25 ans
Côté coeur : Célibataire
Etat d'esprit : Totalement perdue et dépassée par les événements.
Date d'inscription : 30/12/2007

Personnage à la loupe
Amis/Ennemis: Aucun
Citation personnelle: ^^
Particularités:

MessageSujet: Re: Errante   Mer 2 Jan - 22:21


    "Tout travail mérite salaire". Enkelis ria de bon coeur aux paroles de l'homme qui se tenait devant elle. Peut être riait elle trop et trop facilement, mais elle se sentait tellement soulagée et tellement heureuse d'être sortie de là, que toute la bonne humeur dont elle était capable éclatait.

    Silvio Da Vinci - "Excusez moi, mais à quelle maison
    êtiez-vous à Poudlard ? Et durant quelle période y êtiez-vous, j'ai la
    certitude de vous connaitre et de vous y avoir déjà vue."


    Il lui désigna par où aller d'un signe de la main tandis qu'ils parlaient.

    Enkelis - " Et bien j'étais chez les serdaigles. Super maison je dois dire qu'est-ce qu'on était bien dans la salle commune ! Je suis rentrée en première année il y a... 14 ans. Et vous ?

    Oui ce devait être la bonne date 25-11=14, oui. L'avoir déjà vue ? Pourtant Enkelis était plutôt discrète. Elle s'était toujours contentée de travailler et de ne déranger personne. Elle avait bien des amis, mais ils étaient comme elle : calmes et loin de tout ennui. Quoiqu'une fois, un serpentard un peu trop prétencieux avait goûté de sa baguette. En plein cours d'histoire de la magie, cet abruti avait essayé d'ensorceler des boules de papier pour les jeter sur les serdaigles qui avaient le cours en commun. A la première boule de papier Enkelis s'était retournée et lui avait dit d'arrêter. Cet idiot lui avait rit au nez en lui disant quelque chose du genre "C'est pas une fille qui va me faire peur !" et il s'était retrouvé avec le crâne rasé et des pustules sur tout le visage... Elle sourit à ce souvenir, d'autant plus qu'il n'avait pas osé se plaindre à un professeur tellement il était mort de honte à l'idée de s'être fait battre par une fille. Mais le reste du temps elle restait très calme ben sûr, juste un petit débordement ! Elle se tourna à nouveau vers Silvio Da vinci en attendant sa réponse.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Errante   Mer 2 Jan - 22:47

Ils étaient toujours en train de marcher côte à côte et discutait à propos de Serdaigle. Ainsi donc, elle était dans la même maison que lui, c'était sûrement dans la salle commune qu'ils avaient dû se croiser quelques fois. Autour d'eux, une atmosphère obscure enveloppait la ville, la nuit arrivait à grand pas. Tous les reverbères et lampadaires de la ville étaient désormais scintillant, et on pouvait voir les moucherons et autres insectes de la saison voler autour des lumières. On pouvait voir le croissan de Lune qui flottait largement au dessus d'eux. Ils arrivèrent finalement sous le porche du pub et jetèrent un oeil dérrière et entrèrent enfin à l'intérieur.

Ce pub était trés spacieux, les murs soutenaient tellement de cadres et d'affiches illustrants la région et les environs qu'on en voyait presque plus la tapisserie d'origine. En face du bar il y avait une imposante cheminée qui en cette nuit d'été n'avait aucune utilité, il y avait beaucoup de bruits et de conversations à chaque table. Apparemment ils n'étaient pas les seuls à avoir eu cette idée, cependant, il en restait tout de même une de libre qui était délaissée et seul à un des coins de l'établissement. Il pria à Enkelis d'aller vite s'asseoir pour réserver la table en attendant que lui aille commander les boissons.

Enkelis alla donc s'asseoir à la table sous les souhaits de Silvio qui lui était allé commander les désaltérations. Il en revient quelques minutes aprés avec deux grands bols de cafés et une surprise. En effet, il avait acheté aussi un petit panier contenant une dizaine de canelés qu'ils allaient de ce pas déguster, il s'assit et entamma en même temps qu'elle sa boisson.


_Alors cela vous plait'il ? demanda t'il en désignant les canelés.
J'ai pensé que cela vous ferait plaisir et comme j'adore procurer le plaisir chez les autres, je les ai pris.
Vous savez, notre ancienne salle commune n'a pas du tout changé. Je le sais bien je suis le directeur des Serdaigle. Si vous voulez bien, je vous y emmenerais un de ces jours, je m'en réjouierais
Revenir en haut Aller en bas
Enkelis Taitelijan

avatar

Nombre de messages : 71
Age : 27
Age du personnage : 25 ans
Côté coeur : Célibataire
Etat d'esprit : Totalement perdue et dépassée par les événements.
Date d'inscription : 30/12/2007

Personnage à la loupe
Amis/Ennemis: Aucun
Citation personnelle: ^^
Particularités:

MessageSujet: Re: Errante   Jeu 3 Jan - 0:20

Les deux adultes se dirigèrent vers un pub plutôt grand et déjà remplit de monde. Ils y entrèrent et Enkelis alla à une table pour la reserver, à la demande de Silvio qui allait commander les boissons. Enkelis regarda le bar. Il était assez agréabe et il y faisait chaud. Elle retiendrait l'endroit et qui sait, peut être qu'ils reviendraient boire un café ici les deux dans quelques temps ? Maintenant qu'Enkelis avait fini son apprentissage, peut être pouvait elle commencer à tisser des liens avec les gens sans être obligée de les briser. Cela lui avait fai tmal au coeur. Toutes ces personnes avec qui elel avait rit, elle avait pleuré parfois, avec qui elle avait des souvenirs en communs, et bien toutes ces personnes, elle ne les connaissait plus. Tous les liens avaient été brisés. Mais Enkelis avait apprit à faire avec, non pas par choix, mais parce que, justement, le choix elle ne l'avait pas.
Elle fut tirée de ses pensées par Silvio qui revenait avec deux cafés et un panier de canellés. Elle fut surprise de voir le petit panier qui n'était pas prévu et Silvio lui demanda si ça lui faisait plaisir.


- Beaucoup, dit elle. C'est vraiment très gentil de votre part.

Elle sortit sa bourse de son sac.

- Les cafés sont pour moi, ne l'oubliez pas, dit elle en déposant de l'argent sur la table.

Elle adressa un sourire chaleureux à Silvio et but une gorgée de café. Il lui dit que la salle commune n'avait pas changé, il était directeur de Serdaigle. Enkelis était très impressionnée et le regarda avec des yeux ronds. Il en avait de la chance d'être retourné à Poudlard... Il lui proposa de l'y amener. Enkelis lui sourit de plus belle.

- Ce serait un bonheur, dit elle.

Elle se rendit soudain compte qu'elle était affammée et prit un canellé dans le panier qu'elle mangea tranquillement. * Le calme après la tempête* pensa-t-elle. Ca faisait du bien d'être là, en plus en bonne compagnie. Ca faisait longtemps qu'elle n'avait pas passé un agréable moment avec quelqu'un.

- Grâce à vous j'ai au moins un bras sans cicatrice, remarquz-t-elle, le regard malicieux, pour engager la conversation.

Elle avait plus tendance à rire de sa brulûre. Même fière. C'était bête mais cela représentait les risques du métier, elle qui ne supporterait pas de rester enfermée. Elle voulait vivre et cette marque était la preuve de la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Errante   Jeu 3 Jan - 0:42

Toujours en train de discuter autour de succulants canelés et de bols de cafés, ces deux là s'entendaient à merveilles, ils riaient et Enkelis remerciait encore et encore Silvio pour son souvetage de toute à l'heure, Il en fût trés ému, c'était une femme droite et reconnaissante, il n'avait eu que trop peu la chance d'en croiser beaucoup des comme ça. Ils finirent leur commande, ils réglèrent ce qu'il devait payer au barman, puis, ils se retirèrent du pub en sortant par la porte où il venait d'entrer il y a quelques instants de cela.
Ils étaient dehors et ils pûrent apprécier le calme, le silence de dehors pour la première fois. Le village était sombre mais bienveillant, la Lune ainsi que les divers éclairages illuminaient du mieux qu'ils en étaient capable la petite contrée. Pendan un bref moment, ils se posèrent sur un banc pour admirer ce croissant fluoréscent qui dominait largement la nuit depuis l'espace.


_Heureusement que j'ai été là, sinon, vous ne l'auriez plus jamais regardée du même oeil. Elle aurait représenté des instants terribles dans la peau d'une bête où bien le cri perçant qui émanerait de votre machoire.

Elle eut un léger frisson et Silvio rigola et lui dit que c'était une plaisanterie de mauvais goût dont il en possédait le grand secret. Ils marchèrent le long d'une route faite de pavés et il lui proposa la même expédition qu'il avait fait ce matin même, ce qu'elle accepta avec grand plaisir. Ils s'attardèrent devant le grand cottage autrefois habité par les Potter. Puis, par cette nuit sombre et tranquille, ils se refusèrent la visite du cimetière qui était apparemment hanté, ils ne désiraient pas vraiment tenter l'expérience. Ils passèrent leur route et retournèrent au point de départ, à savoir la statue du Grand Harry Potter qui fit chuter Lord Voldemort, il y a bien longtemps de cela. C'est ici qu'ils firent connaissance, c'est ici ou Silvio la guérrit, c'est d'ici qu'ils partirent.

_Je part demain, au crépuscule, mais ce soir je dors ici, vous avez un endroit passer la nuit, sinon je me ferais un plaisir de combler vos lacunes. lui dit'il.

Dans les derniers mots que Silvio prononça, on pouvait alors percevoir de l'espoir, celui qu'elle n'ait nulle part où dormir et celui de pouvoir partager un peu plus de temps en sa si douce compagnie.
Revenir en haut Aller en bas
Enkelis Taitelijan

avatar

Nombre de messages : 71
Age : 27
Age du personnage : 25 ans
Côté coeur : Célibataire
Etat d'esprit : Totalement perdue et dépassée par les événements.
Date d'inscription : 30/12/2007

Personnage à la loupe
Amis/Ennemis: Aucun
Citation personnelle: ^^
Particularités:

MessageSujet: Re: Errante   Jeu 3 Jan - 2:36

    Oui, heureusement qu'il avait été là. Là pour la soigner de cette morsure, là pour la calmer et là pour avoir passé du temps avec elle. Oui, les temps avaient été durs pour elle, depuis un moment. Et rencontrer quelqu'un d'aussi gentil c'était ce qu'elle avait besoin, même si elle ne s'en était pas rendue compte auparavant. Un peu de chaleur humaine, comparée à la violence des animaux. Quoiqu'elle avait déjà cu es bestioles tout à fait adorables, et elle avait passé des moments magiques en leur compagnie. Un vol de harpie n'était en effet pas donné à tout le monde ... Ils marchèrent dans les rues et parlèrent de choses et d'autres, et ne tombaient pas à court de conversation. C'était un bon moment et Enkelis fut assez triste de l'entendre dire qu'il devait partir. Il continua en lui proposant, en gros, de l'herberger si elle n'avait pas d'endroit où dormir".

    * Ah les hommes * pensa-t-elle. * Tous les mêmes *


    Oui elle était un peu déçue de le voir agir ainsi et l'observa un instant. Elle conclut que non, lui, n'était pas comme ça. Une affirmation ou un espoir ? Elle ne savait pas. Elle aurait bien aimé passer plus de temps avec Silvio, mais elle ne pouvait mentir en lui disant qu'elle n'avait nule part où dormir.

    - Je suis vraiment désolée, mais je dois repartir pour la finlande... Je...

    A vrai dire le voyage ne l'enchantait pas, mais elle devait bien rentrer chez elle. Elle devait faire le voyage en plusieurs transplanages, et espérer ne pas tomber dans des endroits remplits de monstres... Comme des loups garous, par exemple. Elle allait donc devoir quitter Silvio, et elle ne savait pas si elle le reverrait un jour. Et oui chez les sorciers les portables n'existent pas... Et elle elle allait bientôt repartir en voyage "d'affaire", c'est à dire retourner soigner ses protégers.

    - Je suis très contente d'avoir fait votre connaisance Mr Da Vinci, finit elle.

    Elle s'approcha de lui et lui fit la bise en guise d'au revoir.elle attendrait qu'il soit partit pour transplaner.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Errante   Jeu 3 Jan - 15:32

Il dissimulla à merveille ce coup dur qu'il venait de subir, la Finlande était à des milliers de kilomètres, plus jamais ils ne se verraient, plus jamais il ne pourrait lui sauver la vie, plus jamais ils pourraient boire un café ensemble et surtout il ne pourrait plus jamais l'entendre rire suite à l'une de ses phrases. La façon dont il s'y était pris pour glisser la question délicate avait été maladroite, il fût écoeuré de lui même et eût envie de rentrer de ce pas à Poudlard où jamais il n'avait connu de telles déceptions.

_Je comprend, j'ai été maladroit. La Finlande, c'est loin et là-bas, à chaque saison, il fait froid. Moi je pense que je vais agir de la même sorte que vous, je vais rentrer au château, je suis parvenu à réaliser tout ce dont j'avais entrepris en voyageant jusqu'ici, je vous souhaite de ne plus croiser un Loup Garou, cette fois je ne serais pas là.

Il réunissa toutes ses affaires qu'il avait étendue presque un peu partout autour d'eux, il ferma bien son manteau et remit sa bourse contenant ses gallions dans son sac. Il observa longtemps les environ et son dernier regard s'adressa en la direction de la jeune femme, il la fixa pendant une dizaine de seconde et lui dit.

_Adieu, ce fût un plaisir, il en serait d'autant plus si j'aurais l'occasion de vous revoir.

Un léger bruit se fit entendre qui confirma bien que Silvio avait transplané, l'entourage n'était plus pareil, il n'y avait pas le cimetière, pas la statue ni la maison des Potter et Enkilis manquait aussi à cet appel. Il se dirigea vers le portail, l'ouvrit et entra avec un moral plus que médiocre.
Revenir en haut Aller en bas
Enkelis Taitelijan

avatar

Nombre de messages : 71
Age : 27
Age du personnage : 25 ans
Côté coeur : Célibataire
Etat d'esprit : Totalement perdue et dépassée par les événements.
Date d'inscription : 30/12/2007

Personnage à la loupe
Amis/Ennemis: Aucun
Citation personnelle: ^^
Particularités:

MessageSujet: Re: Errante   Jeu 3 Jan - 19:50

Crac!
Silvio venait de disparaitre dans l'ombre. Elle n'avait pas eu le temps de lui répondre lorsqu'il s'était excusé et lui avait souhiaté un bon voyage. Le vent soufflait autour d'elle desormais, elle resta un instant figée.


- Il n'y a pas de mal, murmura-t-elle.

Elle s'approcha de la statue de Harry Potter et s'assit là où elle s'était assise lorsque ses membres ne la soutenaient plus, quelques heures auparavant. Elle regarda son bras, là où s'était trouvée la cmorsure du loup garou. Elle leva les yeux en direction de la statue.


- Comment tu as fait, toi, dit elle, avec tout ce que tu as traversé ? J'ai entendu tellement de choses sur toi.

Lesquelles étaient vraies, lesquelles étaient fausses ? Voilà pourquoi elle ne voulait croire en rien. Tout du moins, en rien qu'elle n'avait pu voir elle même.
Elle se leva et dans un crac! sonore disparut, laissant la place et la statue seuls dans l'obscurité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ExSélénia Lycoris Malefoy

avatar

Nombre de messages : 206
Age : 27
Age du personnage : 17 ans
Côté coeur : Pardon?
Etat d'esprit : Complètement perturbée!
Date d'inscription : 26/12/2007

Personnage à la loupe
Amis/Ennemis: Sélénia détèste les Potter, comme tout bon Malefoy qui se respecte. Elle est très liée à sa cousine, Luke, et entretient une relation ambigue avec le frère de celle-ci. Elle apprécie également Isaac, son autre cousin.
Citation personnelle: Le parfum de mille roses ne plaît qu'un instant ; mais la douleur que cause une seule de leurs épines dure longtemps après la piqûre.
Particularités: Demoiselle à la double personnalité. Sadique notoire, un peu psychopathe sur les bords, d'une beauté envoûtante - Préfète en chef de Serpentard. Toujours pure!

MessageSujet: Re: Errante   Jeu 3 Jan - 22:48

J'me permets de mettre une petite remarque à ton post Enkelis, car il n'est pas assez long. Chez moi, il fait 8 lignes alors que le minimum est placé à 15 lignes. Merci de faire attention à l'avenir! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enkelis Taitelijan

avatar

Nombre de messages : 71
Age : 27
Age du personnage : 25 ans
Côté coeur : Célibataire
Etat d'esprit : Totalement perdue et dépassée par les événements.
Date d'inscription : 30/12/2007

Personnage à la loupe
Amis/Ennemis: Aucun
Citation personnelle: ^^
Particularités:

MessageSujet: Re: Errante   Jeu 3 Jan - 22:55

D'accord Désolée ! C'était juste pour clore le truc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Errante   

Revenir en haut Aller en bas
 
Errante
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une âme errante [- Uryu -]
» Shenon Gärick, Une Plume Errante.
» [Les loups se retirent...] Courtes Jambes contre Loups Gris [Prio : Aetius]
» /Âme Errante/ Gilda Dent
» Âme errante ~ LIBRE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.::. Fidelitas .::. :: Hors-Jeu :: Anciens Sujets - Corbeille-
Sauter vers: