.::. Fidelitas .::.

Le bien règne en maître sur le monde magique... Mais pour combien de temps encore?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un petit Verre [Pv Silvio et Bella]

Aller en bas 
AuteurMessage
Enkelis Taitelijan

avatar

Nombre de messages : 71
Age : 27
Age du personnage : 25 ans
Côté coeur : Célibataire
Etat d'esprit : Totalement perdue et dépassée par les événements.
Date d'inscription : 30/12/2007

Personnage à la loupe
Amis/Ennemis: Aucun
Citation personnelle: ^^
Particularités:

MessageSujet: Un petit Verre [Pv Silvio et Bella]   Jeu 3 Jan - 23:12

Les trois balais. Un bar très agréable et très chaleuseux. Lens genre d'endroit qu'Enkelis aimait beaucoup. Elle était revenue en angeleterre, oui. Pourquoi ? Bizaremment ce pays, elle l'aimait beaucoup depuis le jour où elle s'était faite mordre par un loup garou. Quelle idée étrange n'est-ce-pas ? Ne cherchez pas, elle, elle comprend et elle sourit en repensant aux canellés dans un petits paniers d'osier. Une semaine était passée déjà. Bref, cela était du passé, n'en parlons plus. Il fallait se graver ça dans la tête : le passé est passé, peu importe le chagrin et le regret de toutes façons on n'y peut rien !

Un Whisky pur feu. C'était ce qu'elle avait prit pour se réchauffer la gorge. Elle s'assit à une table près de la fenêtre et but une gorgée. Immédiatemment elle sentit l'alcool glisser jusque dans son estomac. Ca faisait du bien après transplanages sur transplanages ! Elle ôta sa cape de velours noir. A l'intérieur il faisait bon, pas la peine de la garder. Elle fit de même avec son écharpe qu'elle posa sur le montant de la chaise. Elle regarda par la fenêtre et vit les gens passer et, au loin, elle pouvai taperçevoir la plus haute tour du château de Poudlard.

* Le passé est passé *

Elle avait plusieurs fois songé à retourner à Poudlard. Surtout depuis une semaine ! Mais cette idée ne l'avait jamais quittée depuis sa sortie du collège. Professeur de soins aux créatures magiques ne serait pas une mauvaise idée... Et puis elle était plutôt bien placée pour enseigner cette matière ! Cependant elle ne s'était jamais renseignée pour savoir si oui ou non le poste était libre. Peu importe, elle serait occupée ces temps ci de toutes manières ! Elle fut sortie de ses pensées par un vent froid qui venait de la porte qu'on venait d'ouvrir. Elle regarda qu entrait, le regard encore vague.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un petit Verre [Pv Silvio et Bella]   Ven 4 Jan - 2:13

La semaine qui s'était écoulée suite à son escapade au célèbre village de Godric's Hollow fût pour Silvio pleine de tristesse et de déception, sa seule satisfaction, c'était que la rentrée se faisait de plus en plus proche. Ainsi, il passa ses jours à se morfondre dans son bureau, pas une seule fois il avait mis un pied dehors depuis, il était obsédé par elle. Elle n'était absente de aucuns de ses si nombreux rêves, si seulement il pourrait la revoir, si seulement elle revennait à lui, mais la Finlande était bien loin, il ne vaudrait certainement la peine à un si long voyage. Cependant, ce temps ne fût guère perdu, il en prit profit en rafistolant sa salle de cours, en rangeant son appartement ainsi qu'en participant à la réunion des professeurs juste avant le début de l'arrivée des élèves. Eux aussi, ils lui manquaient, mais certainement pas autant que la jeune femme qu'il avait délaissée.

Aprés une longue matinée de cogitation, un fait qui était devenu assez habituel désormais, il se prit soin de son apparence assez miteuse en se lavant de la tête aux pied, il se rasa et se parfuma, il allait sortir de Poudlard. Il avait spontannément envie d'aller aux Trois Balais, ses réserves d'alcool étaient épuisées, ce qui participa grandement à son désir de sortir pour boire un verre. Il quitta le château le pas assuré comme toujours, mais l'aspect peu fier qui était rarement fréquent en sa personne. Il ouvrit le portail, et marcha jusqu'au village de Pré Au Lard, ainsi il vit défiler les boutiques et magasins que contenaient ce doux et agréable village. Il se trouvait à présent face au pub qui était presque vide, il ouvrit la porte ce qui fit pénétrer dans la spacieuse salle un léger courant d'air qui raffraichissa tout le monde qui était là.

Il entra donc dans le pub, où on pouvait voir plusieurs silhouettes se dessiner, l'une d'entre elle lui était familère, et apparemment lui apporta une joie immense, le verre qu'il était venu prendre seul, il allait le prendre en sa belle compagnie, mais comment s'y prendrait'il pour aller la voir. La timidité et la pudeur, ces sentiments, jamais il ne les avait connu, jusqu'à cet instant lorsuq'il l'apperçut. Il s'approcha d'elle discretment en s'etant mis un des livres qu'il transportait devant sa tête, il était à présent juste à côté d'elle et lui dit.

_Ca pour une surprise, mais une agréable surprise, s'en est une. Je rêvais de cet instant qui est maintenant réalité car je tennais bien entendu à vous revoir, mais surtout à m'excuser de ma dernière conduite. Confessa t'il.

En prononçant ces paroles, il esperait la reconquérir.


Dernière édition par le Ven 4 Jan - 14:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Bellanis Malefoy

avatar

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 28/12/2007

MessageSujet: Re: Un petit Verre [Pv Silvio et Bella]   Ven 4 Jan - 14:31

Une semaine était passée depuis que Bella Malefoy avait accompagné son rejeton à la gare de King's Cross. Comme toujours, il ne lui avait pas fait de cadeau: il était toujours aussi insensible et cruel. Il lui semblait même parfois qu'il prenait un malin plaisir à jouer avec ses nerfs, à voir jusqu'où iraient ses limites, comme pour se venger de cette mère qui n'en était plus vraiment une à ses yeux, de l'avoir laissé aux oubliettes. Bellanis en souffrait énormément. Elle avait beau essayer de se montrer tendre et douce envers cet être qu'elle avait mis au monde, il restait de marbre, impassible, comme si toutes ces attentions lui paraîssaient être faites alors qu'il était trop tard. La distance entre ces deux-là étaient telle qu'Isaac en venait même à éprouver du dégoût pour cette mère qui l'avait blessé, alors que les liens qui les liaient devraient provoquer tout l'effet inverse. Oh, il ne faut pas penser que la jeune femme ne ressentait aucun regret. Au contraire, elle regrettait cela amèrement, mais elle se sentait terriblement impuissante face à cette crise nouvelle que traversait sa famille. Assommée par tout ce chagrin, elle avait déversé un flot de larmes étonnant pendant plus de deux heures lorsqu'elle fût rentrée au manoir des Malefoy. Fort heureusement, de son caractère obstiné et courageux, elle s'était reprise en main, ayant décidé de règler le problème dès qu'elle verrait sa progéniture. Il était temps qu'ils aient une discussion. Son fils n'était plus un enfant de trois ans, il marchait vers l'âge adulte alors elle ne devait pas le laisser faire quelque chose qu'il pourrait regretter et encore moins brouiller les relations qu'il entretenait avec sa famille. Car personne, ne se soucierait de lui, excepté ses parents qui ne voulaient que son bonheur.

Bref, notre chère Bella était pleine d'un sentiment de bien-être qu'elle n'avait pas connu depuis longtemps, assiégée par les souffrances continuelles que lui infligeait son fils en la rejetant. Elle était on peut plus heureuse, parce qu'elle avait décidé que tout irait bien. Son visage affichait cette joie intérieure, son visage demeurait maintenant lumineux et ses yeux bien que mystérieux et froids comme de coutume, pétillaient, toujours aussi captivants. Elle voyait la vie en rose, comme on dit, bien décidée à se battre pour récupérer cette famille entière qui se laissait aller. Bien sûr, elle ne se faisait guère d'illusions: les choses étaient on ne peut plus compliquées. En effet, son coupla battant de l'aile, les absences constantes de son mari, Augustus et l'insensibilité de son fils l'avait poussée à bout. A tel point qu'elle en était venue à tomber dans les bras même du frère de son conjoint, Octavius. Ce dernier était toujours là pour l'épauler. En soi, il jouait le rôle que son mari avait oublié de tenir. Bella n'était pas ce genre de femme qui se laissait aller dans les bras d'un autre, tant elle craquait sous le poids du malheur. C'était là une des rares fois que cela lui arrivait. Car lorsqu'il lui arrivait de tromper son mari, c'était parce qu'elle était sûre de ce qu'elle voulait, pas parce qu'elle sombrait, et en général, elle allait on ne peut plus bien. Mais cela faisait partie de sa personnalité, Bella était quelque peu séductrice. D'ailleurs, elle savait fort bien que son mari ne lui restait pas fidèle. C'est pourquoi elle avait décidé de se venger et d'aller voir ailleurs. Elle n'était pas du genre à se laisser faire, oh ça non. Comme elle voulait arranger les choses, elle ne savait plus comment s'y prendre. Elle savait que malgré ses efforts, même monumentaux, son mari ne changerait sans doute pas beaucoup et aurait toujours des maîtresses. Elle, de son côté, sachant cela, n'avait pas envie de lâcher Octavius. C'était pour elle à la fois un réconfort et une vengeance de ce mari qui n'avait pas conscience de sa chance. Après tout, il avait une belle femme, un fils plutôt bien portant, suivant docilement son chemin, un manoir immense, de l'argent à flot. Il avait tout ce qu'il désirait et en dépit de cela, il n'était pas satisfait, jamais. Alors, sachant que son mari était presque irrécupérable, elle tenait au moins à s'occuper de son fils, comme il convenait. Les choses étaient compliquées, oui. Mais Bella s'en fichait éperdument. Son fils était sa source de bonheur, sa seule raison de vivre et tant qu'il rayonnait, elle était heureuse. Peu importe les autres.

C'est ainsi, l'esprit léger, que notre dame Malefoy sortit faire un tour. En effet, cette dernière ne pouvait supporter d'être cloitrée. Après un long bain réconfortant, la jeune femme avait pris soin de ne négliger aucun aspect de son apparence, même les petits détails qui n'avaient pas d'importance pour les autres. Elle avait vêtu une robe d'une couleur écarlate, coiffé ses longs cheveux bouclés qu'elle avait laissés voler librement, mis une touche de vernis rouge sur ses ongles, et pour coordonner le tout, quelque chose dont elle ne pouvait se séparer: son rouge à lèvres fétiche, rouge sang, une touche de parfum délicat et envoûtant, et un petit coup de mascara pour intensifier ses yeux sombres. Le tour joué, elle quitta ce manoir qui la lassait de jour en jour, contente de respirer un peu d'air. Elle aimait traîner à Pré-au-Lard, au milieu de toutes ces boutiques attitrantes. Elle avait un faible pour Honeydukes, passionnée des friandises, secrètement. Mais ce qu'elle aimait aussi, c'était l'esprit qui régnait aux Trois Balais, cette chaleur acceuillante, ces rires qu'on entendait, tous ces jeunes gens de Poudlard, en un mot, ce confort plein de générosité. Alors, n'hésitant plus, elle prit la direction des Trois Balais, laissant les confiseries de côté pour le moment. Dehors il ventait fort, mais cela avait procuré à Bella une sensation de liberté fraîche, qui la fit sourire doucement. Arrivant, sans s'en rendre compte, portée par son bonheur, aux Trois Balais, elle poussa la porte délicatement et rentra, alors que tous les regards se tournèrent, dérangés par le courant d'air et intrigués par cette femme que tous connaissaient. Dans sa longue cape noire, contrastant avec ces lèvres rouge sang, elle semblait majestueuse, élégante et toujours aussi gracieuse, un tantinet fière, et droite, comme à son habitude. Sans prendre garde aux regards, elle baissa sa capuche, laissant découvrir cette longue chevelure bouclée d'un noir d'ébène et constatant avec regret que presque toutes les places étaient prises. Les Trois Balais étaient toujours bondés, généralement. Remarquant une place, près de la fenêtre, ou étaient assis une jeune femme et un homme, elle n'eût que le choix d'aller s'y installer, à condition que ces derniers n'y voient pas d'inconvénient. Elle aurait pu rester là ou même tourner le dos, par fierté, et ne voulant pas demander à quelqu'un si elle dérangerait en s'asseyant, mais cela aurait été stupide, montrant une fierté idiote, et elle-même serait passée pour une femme sans cervelle. Et de toute façon, elle n'était pas aussi fière qu'elle en avait l'air. C'est pourquoi, souriant, elle se dirigea vers cette table, regarda un instant ses occupants et demanda:


- Excusez-moi. Auriez-vous l'amabilité de m'accueillir à votre table ?

Et ce fut tout. Elle savait que certains gens la criagnaient, d'autres étaient impressionnés, mais elle s'en moquait. Elle vivait sa vie, peu importe les autres. Elle était ce qu'elle était. Ses yeux sombres s'étaient posés tour à tour sur la jeune femme puis sur l'homme, attendant une réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enkelis Taitelijan

avatar

Nombre de messages : 71
Age : 27
Age du personnage : 25 ans
Côté coeur : Célibataire
Etat d'esprit : Totalement perdue et dépassée par les événements.
Date d'inscription : 30/12/2007

Personnage à la loupe
Amis/Ennemis: Aucun
Citation personnelle: ^^
Particularités:

MessageSujet: Re: Un petit Verre [Pv Silvio et Bella]   Ven 4 Jan - 17:51


    Enkelis resta bloquée un instant. La personne devant elle n'était autre que Silvio Da Vinci.

    * Le passé revient au galop * se dit elle.

    Elle l'écouta parler, il disait qu'il rêvait de la revoir et qu'il voulait s'excuser. Pourtant Enkelis n'était pas un rêve, loin de là. Il ne savait pas qui elle était, ou plutôt, CE qu'elle était. Elle ne put s'mpecher de lui adresser un sourire, néanmoins, en le revoyant. Elle se leva et lui fit la bise.

    - Ce n'est rien, dit elle en réponse à ses excuses.

    Elle s'assit et il en fit de même. Un serveur s'approcha et il commanda une boisson à son tour. Enkelis lui demanda ce qu'il y avait de nouveau depuis cette semaine et lui raconta son retour. Chez elle il faisait une tempête, quand elle était rentrée. Heureusement que le château était protégé magiquement, sinon... Enfin elle s'était longuement reposée, car la journée où ils s'étaient recontrés avait été érreintante pour Enkelis.

    - Et vous les cours ? demanda-t-elle. Ils ne vont pas tarder à reprendre je me trompe ?

    A ce moment là Enkelis vit une femme s'approcher d'eux. Les cheveux noirs, elle était plutôt grande et leur demanda si elle pouvait s'assoir avec eux. Enkelis jeta un regard en direction de Silvio et répondit :

    - Bien sûr il n'y a aucun problème madame. Je me présente. Enkelis Taitelijan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un petit Verre [Pv Silvio et Bella]   Ven 4 Jan - 18:33

Silvio était si ravi de cet instant magique, il l'avait revue, il lui avait reparlée, et surtout elle ne lui en voulait pas du tout de la façon dont ils s'étaient quittés. Il était fasciné par elle, il n'avait d'yeux que pour elle. Quand Soudain, le courant d'air pénétrant dans la salle se fit sentir, une personne hautaine et à l'asocet imposant s'était introduite dans le pub, chacun lui accordait respect et sincérité. Mais qui donc était cette femme, il ne l'avait jamais rencontrée, pourtant, comme pour Enkelis, elle ne lui était pas étrangère, la question fût rapidement réglée lorsque cette dernière s'approcha d'eux par politesse pour demander si elle pouvait se permettre de se joindre à eux. Cela lui était égal, le plus important aujourd'hui c'était sa présence, la sienne lui importait peu, donc, il fit comme Enkelis et approuva le souhait prononcé par la femme qui leur était pour le moment inconnue.

_Faites donc, faites donc, asseyez vous.

D'une nature trés galante, il alla chercher une chaise libre parmis les tables pleines qui se trouvaient de l'autre côté de la pièce et la ramena à la manière des Moldus, sans l'aide de sa baguette magique, il la déposa à leur table. Eux trois formaient ainsi un triangle sur un support rond. Il s'orienta avec l'un de ses plus beaux sourires devant la personne qu'il convoitait le plus, qui désirait le plus, et suite à son voeu, il lui fit un bref récit de mélancolie et de tristesse qui avaient alors dominé toute la semaine dernière. Enfin il répondit à sa question.

_En effet, la rentrée approche et les élèves aussi, bientôt je vais devoir enseigner et leur transmettre du savoir. Je ne m'en plains pas le moins du monde, vu que j'adore le métier de professeur. J'adore corriger des copies, j'adore instruire et surtout être apprécié et respecté. Ce que je n'ai pas toujours obtenu vis-à-vis des Serpentards, mais j'ai su m'imposer

Il s'adressa ensuite à la nouvelle arrivante dans l'intention de se présenter, toujours avec son immense joie qui vennait tout juste de naître grâce à l'agréable présence d'Enkelis.

_Bonjour, je me nomme Silvio Da Vinci, j'enseigne les Sortilèges et Enchantements à Poudlard et je dirige la maison des Serdaigles, d'ailleurs, votre visage me semble familier, avec vous des fils ou des filles qui fréquenteraient actuellement l'école ? J'ai peut-être eu la joie de leur enseigner ma matière.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un petit Verre [Pv Silvio et Bella]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un petit Verre [Pv Silvio et Bella]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un petit verre Général ? [PV : Juri]
» Petit verre entre amis | Magnus
» [Libre]- Takeru- Un petit Verre pour se Rafraîchir ....
» Un petit verre après le boulot ! (Pv June & Caleb)
» Un petit verre [ PV Perseus ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.::. Fidelitas .::. :: Hors-Jeu :: Anciens Sujets - Corbeille-
Sauter vers: