.::. Fidelitas .::.

Le bien règne en maître sur le monde magique... Mais pour combien de temps encore?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Christobalt S. Avery

Aller en bas 
AuteurMessage
Christobalt S. Avery
Employé au Département des Mystères
avatar

Nombre de messages : 3
Age du personnage : 21 ans
Date d'inscription : 07/01/2008

Personnage à la loupe
Amis/Ennemis: Un seul nom facile à trouver...
Citation personnelle: Une chose n'est pas nécessairement vraie parce qu'un homme meurt pour elle
Particularités: Héritier des Avery | >Employé au departement des mystéres

MessageSujet: Christobalt S. Avery   Lun 7 Jan - 14:45



Carte d'identité




Nom, Prénom : Avery-Christobalt, Sebastian, Amadeus

Âge et Date de Naissance : 21 ans.

Histoire :

Avery ? ce nom vous dis quelque chose, c’est bien normal. Connu il y a plusieurs générations pour avoir été un partisan du seigneur des ténèbres et même un mangemort, il a finit à Azkaban avant d’en être délivré et d’y retourner un an et demi après laissant derrière lui sa famille. Emprisonné à vie, il n’a jamais eu le plaisir de pouvoir retourner auprès des siens, laissant une femme et un fils.
Depuis cette amère leçon, les Avery se contentent de plaider la cause des sangs purs en valorisant leur lignée pure et leur grande capacité magique. Il suffit de voir comment ils ont combattu pour retrouver de véritables postes au ministère C’est d’ailleurs dans ce lieu qu’Augustin Avery a rencontré Kathleen Jones. Travaillant dans le service des Oubliators, elle travaille au même étage qu’Augustin responsable du service des usages abusifs de la magie. C’est pendant leur pause respectives qu’ils ont appris à se mieux se connaître. Avec deux ans de différence et dans deux maisons différentes. Ils n’ont eu que le plaisir de se croiser à Poudlard. Augustin est tout de suite tombé sous le charme de la jeune femme et étonnement, la première question qu’il s’est posé n’était pas si elle était une sang pure mais si il y avait une infime chance qu’elle partage les même sentiments qu’il semblait percevoir en lui.

C’est ainsi que l’amour adoucie l’âme d’un homme plongé depuis bien longtemps dans l’amertume d’un nom trop longtemps humilié par cette beatitude fatiguante que les gens attachés aux fidéles des Potter. Deux ans plus tard, après un mariage, Avery-Christobalt, Sebastian, Amadeus vit le jour à St mangouste ou sa marraine y travaillait en tant que médicomage.
Et oui… Des sa naissance, Chris fut un enfant adoré et protégé. Mais à quel prix ? Augustin est peut être devenu plus tendre depuis qu’il est mari et père et Khatleen a beau insister sur le fait que le sang n’est pas le plus important, Chris fut élevé sur un modèle paternel. Famille, honneur et travail. Le jeune homme garde encore aujourd’hui en tete un souvenir des quelques disputes qui ont pu se passer sous le toit des Avery….


" Mais enfin, Augustin, il n’a que 8 ans !!! Il vient à peine de montrer ses dons et toi tu veux l’étouffer avec…

-Je veux juste qu’il comprenne qu’il n’est pas de son rang de trainer avec des moldus !!

-Qu’il comprenne mais voyons, ce n’est qu’un enfant, tu veux lui interdire de vivre ?

-Il peut faire ce qu’il veut, il n’a pas besoin de se mélanger…

Kathleen affiche une mine chagrinée, les mots qu’il vient de prononcer paraissent si froids. Ces mots…Elle n’a pas l’impression de voir son mari. Pourquoi faut il qu’il s’entête avec cela.

-Je croyais que la famille était le plus important pour toi. Ce que ta famille a vécu ne te sert il pas d’exemple. "

Si les premiers mots prononcés ont commencé à attendrir, ses derniers mots sont comme un fer rouge que l’on applique sans pitié sur une chair à vif. Elle sait que ce sujet est le point sensible qu’il faut éviter… Affichant à présent un regard noir en ressassant de nombreux souvenirs, il sait qu’on fond de lui-même il sera toujours cet homme sombre et avide de vengeance, malgré tout le bon qu’on a pu lui apprendre. Son regarde devit alors,se posant dans un coin du salon, Christobalt se tient la, pied sur le tapis, son mini balai à la main, loin de se douter de ce qui se trame mais assez instinctif et vif d’esprit pour savoir que quelque chose ne va pas.
Regardant avec de gros yeux ses parents, ils savent que cette conversation doit prendre fin maintenant.

"Christobalt, viens mon cœur, on va aller voir tante Wendy à l’hôpital, il faut se préparer… "


C’est dans ce cadre quelque peu mitigé qu’il grandit, recevant sans étonnement sa lettre pour Poudlard, il fit quand même la fierté de sa famille. Chacun se rappelle de se jour et il se rappelle encore du moment ou sur le quai de la gare son père s’est baissé pour se mettre à sa taille. Lui recommandant d’être droit et digne, de ne pas écouter ce qui pourra se dire et d’honorer non nom. Des aspirations pour Serpentard ? Non son père ne lui a pas dit et il est clair que Kathleen est derrière tout ça. Mais il le sait son père est aussi nerveux que lui. Que son fils unique soit dans cette noble maison et Chris le veut vraiment aussi, pas que pour le contentement de son père mais également pour le désir de devenir quelqu’un.

Plein d’ambition, l’héritier Avery fait ses premiers pas à Poudlard dans la maison du vénérable Salazar. Mais détrompez vous, même s’il est satisfait d’être un sang pur, il ne fait pas de discrimination. Tenant autant de son père que de sa mère, il s’est attaché à trier ses connaissances sur leur véritable valeur. Mais étant un adolescent sérieux et pragmatique ses principales connaissances étaient à Serdaigle et Serpentard mais il partage une forte passion pour le quiddicht, ce qui lui vaut d'avoir un trés bon ami à Poufsouffle. Defendant cette amitié sans honte, c'est à cette époque qu'il ne supportera plus les aprioris. Eleve doué, il ne laisse aucunes matières de coté et ne cache pas sa fascination pour tous les cotés de la magie. Apres tout pourquoi ne pas toucher avec tout tant que c’est avec raison ?
Passionné également de quiddicht, Chris aime jouer comme poursuiveur être au contact des autres joueurs, montrer sa détermination et se montrer dissuasif et violent quand cela s’impose. Il aurait bien fait partis de l’équipe l’année ou il a été également nommé préfet juste quand l’ancien capitaine et poursuiveur a terminé sa scolarité Mais voila..probléme c’est Marybeth Alaysabel Novak qui est promu au poste de capitaine la même année, il aurait pu envisager d’etre dans la meme équipe qu’elle mais qu’elle lui donne des ordres hors de question. Refusant de lui demander la moindre chose, il se prive donc de ce plaisir. Plutôt mourir que d’être à ses pieds. Cette frustration agrandit un peu plus son mépris pour elle. Elle est l’exemple même du genre de personne qu’il ne peut pas supporter. Hautaine, persuadée d'etre parfaite et complement irrespecteuse.
Une profonde animosité s’installe entre eux. Ne se gênant pas pour se jeter de mauvais regards, les quelques mots qu’ils échangent sont froids. Aussi belle cruelle, rime bien simpliste qu’il garde pour lui bien entendu, jamais au grand jamais il ne pourrait reconnaître qu’elle a la moindre qualité. Continuant avec brio ses études, il devient préfet en chef à la plus grande fierté de sa famille. Sans compter à présent qu’il tient plus de l’homme que de l’enfant. Elancé, une prestance naturelle, des cheveux longs laissés avec désinvolture. C’est à cette période qu’il découvre les avantages du charme.

Si la compétition avec Marybeth est d’autant plus rude, Chris se découvre un goût prononcé pour charmer les jeunes femmes qui s’entêtent à voir en ce jeune homme énigmatique un jeune homme parfait. Leur laissant croire que leur attirances est partagée, il se plait bien vite à évincer leur petite illusion après avoir finit de jouer avec elles. Jouer avec les aprioris des autres devient alors l’une de ses distractions favorites. A croire qu’après toutes ses années, l’influence de ses camarades de Serpentard et de son père a fini par porter leurs fruits. Avec des résultats excellents à ses ASPIC, Chris a fortement été encouragé par son père à continuer sur une aussi bonne voix et lui a bien entendu recommandé de faire une demande au ministère. Un Avery de plus, avec un dossier impeccable, des recommandations venant de son directeur de maison. Une méfiance est bien entendu présente, comment ne pas oublier le passé mais après tout le ministère ne se tourne t’il pas vers l’avenir ? Sans compter que ce jeune homme a su faire preuve de discernement quand à l’utilisation de la magie. Il aurait été bête de laisser partir un bon élément. Christobalt intègre donc le département des mystères mais reste encore vivre une année chez lui avant de décider de voler de ses propres ailes.

Quelques mois après sa sortie de Poudlard et ses débuts en tant qu’employé du ministère. Le jeune homme a eut la désagréable surprise de tomber sur Marybeth dans l’un des nombreux pub du chemin de traverse. Sourire mauvais sur le visage, repiques cinglantes, c’est sans doute le plus beau bras de fer qu’ils ont échangé depuis toutes ses années. A croire qu’elle lui a manqué… Justement, ne pas avoir un adversaire à sa taille enlève la motivation, sans compter quand il s’agit d’une sulfureuse peste doublée d’un héritage de vampire. Toujours méfiant par ce petit détail pas si petit, l’attraction animale qui s’est formée a sans doute était aussi surprenante que la première nuit qu’ils ont passées ensemble.




Physique:
La marque des Avery est bien sur Christobalt, les cheveux et les yeux sombres, il suffit de voir son regard perçant pour savoir à qui on à faire. Il a cependant hérité des traits fins de sa mère qui donnent au jeune homme des traits plus doux que ceux pourtant familiers de son père. A présent un jeune adulte actif, il possède une silhouette élancée mêlée à une carrure solide. Disposant d’une prestance digne de son héritage, on associe souvent les regards absents du jeune homme à des moments de réflexions mais il est bien impossible de pouvoir deviner ce qui peut se passer dans cet esprit déjà complexe. S’il peut paraître froid en apparences, Chris sait pourtant se montrer doux, quand il veut bien adresser un sourire chaleureux qui peut s’apparenter à de l’altruisme, rare certes mais existant. Laissant son naturel parler et sa nonchalance toujours en avant, il est tout naturel de le voir avec des cheveux mi longs et aborder un bouc ou une barbe naissante de quelques jours. Quand il s’agit de charme, L’héritier Avery a la chance de posséder un sourire des plus charmant et d’une voix forte mais sensuelles. Les quelques personnes qui ont entendus, Christobalt rire, disent qu’il possède un rire cristallin, très opposé au ton qu’il peut avoir quand il est énervé. Ses paroles ou menaces peuvent alors s’apparenter à un grognement de chien comme une dernière somation avant l’inévitable affrontement.

Pour ce qui est de sa tenue. Christobalt d’y consacre pas tellement une importance mais il prend cependant de faire un effort que ce soit pour se rendre à son travail ou pour rendre visite. C’est pour cela qu’il aborde la plus part du temps, une chemise accompagné d’un pantalon et d’une veste assortie. Vivant dans le centre de Londres, il est souvent en confrontation avec des moldus dans la rue, il veille donc à ne pas porter de cape de sorcier afin de ne pas attirer l’attention sur lui.


Caractère:
Il y a bien une chose sur laquelle tout le monde est d’accord, c’est que Christobalt n’aime pas parler de lui. Se complaisant à laisser les rumeurs à tourner autour de lui, qu’importe ce qu’elles peuvent bien raconter. Il ne supporte pas de dévoiler sa vie ou même se dévoiler lui-même. C’est l’une des choses qu’on lui a apprise depuis tout jeune. D’apparence calme et réservée, il ne parle que pour dire quelque chose d’utile, il déteste royalement les personnes qui ouvrent la bouche pour sortir des choses inintéressantes ou seulement pour bien se faire voir. A la première remarque cassante, Christobalt n’hésite pas à répliquer, Ironie et sarcasmes étant ses deux armes favorites car il a une patience limitée et il ne vaut mieux pas savoir ou son ses limites tout simplement parceque Chris peut se montrer cruel envers ses meilleurs ennemis comme il le dit lui-même. Mais ce cas de figure est très rare, il préfère de loin être en bon terme avec tout le monde, afin d’être tranquille et ses vrais amis savent qu’ils peuvent faire confiance au jeune Avery car ce rideau d’impassibilité n’est qu’une image.
Depuis qu’il est capable de marcher, Christobalt subit une pression famille conséquente sur ses épaules. Bien entendu plus d’une fois sa mère essaye de tempérer l’espoir presque obsessionnel que place le père en son fils. Mais on pourrait dire que le mal est fait. Jamais le jeune homme aurait pu faire quelque chose volontairement qui aurait pu décevoir son paternel est entaché le nom de sa famille. Les ressemble qu’il peut y avoir entre un fils et un père ne se limite pas à quelques points physiques identiques chez les Avery. Aussi ambitieux l’un que l’autre, c’est avant tout le désir surpasser les autres qui se fait sentir. Et parfois même les moyens employés, tous les moyens sont justifiables… Apres tout, même si Chris est un jeune homme en apparences, il y a partout des ombres qui se cachent et certaines dans l’esprit de personnes peuvent être plus menaçantes que d’autres.


Autres

Signe particulier :
  • Garde toujours sur lui la chaine portant l' emblème de sa famille.
  • Son animagus est un gros chien noir. Il en va de meme pour son patronus qui prend la forme d'un chien.
  • Il est l'amant de Marybeth Alaysabel Novak. Longue et compliquée histoire qui se résume finalement à un simple désir physique.
  • Il essaye de reduire l'influence que son père a sur lui, sans réelement de succes jusqu'a présent.

Plan de carrière : Monter en responsabilités dans le département des mystéres.
Le bien ou le mal? la question est plutot ou se situe la limite Rolling Eyes


Dernière édition par le Mer 9 Jan - 12:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Christobalt S. Avery
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Luna Avery (en cour)
» Where is my mind ( Finn Avery )
» [Finie]Présentation d'Avery Blackson | Validée
» Descendants des grandes familles sorcières
» AVERY # -> « i am so clever that sometimes i don't understand a single word of what i am saying. » (ec.)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.::. Fidelitas .::. :: Avant Tout... :: La Cérémonie de Répartition :: Fiches Acceptées-
Sauter vers: